ÂGE ADULTE

ça n’a pas d’sens 
le ch’min qu’on nous propose 
grisaille de cailloux et lunettes roses 

dans ton for intérieur : 
ah ! quelle marche infernale ! 
comme ben du monde 
comme ben du monde 

même en enfer 
respire les p’tits oiseaux 

ça n’a pas d’sens 
le ch’min qu’on nous propose 
grisaille de cailloux 
et lunettes roses 

les ailes en cendre, pas le choix… 
tu t’poses sur la bonne voie 
te voilà un pigeon… 
plus d’chants de rébellion 

comme ben du monde… 
oui, ben du monde 
le cri d’la jeunesse 
est sans lend’main 

ça n’a pas d’sens 
le ch’min qu’on nous propose 
grisaille de cailloux 
et lunettes roses 

sur la route du gain 
le boni du joli 
l’endorphine du confort euphorise l’effort 

comme ben du monde… 
oui, ben du monde 
le reste du temps c’est l’ennui 

ça n’a pas d’sens 
le ch’min qu’on nous propose 
grisaille de cailloux 
et lunettes roses 

pourquoi courir en l’air 
ces trophées de poussière 
au marathon d’la culbute 
on calcule la chute  

comme ben du monde… 
oui, ben du monde 
tu tomberas pile… 
sur la ligne d’arrivée